search
top

Définition de chaire

Du latin cathedra (qui, à son tour, tire son origine d’un mot grec signifiant « siège à dossier »), le mot « chaire » désigne le poste de professeur titulaire dans l’enseignement supérieur (les universités) ou encore le siège élevé et surmontée (dit aussi la tribune) où ce professeur se place pour faire ses leçons et d’où il parle. D’ailleurs, une chaire universitaire est une place occupée par un professeur universitaire pour l’enseignement d’une discipline qui fait l’objet d’un cours afin de promouvoir la discipline en question.

Exemples : « Le chef de chaire ne s’est pas encore présenté aujourd’hui à l’université », « La matière de cette chaire est la plus complexe de l’histoire latino-américaine », « Le titulaire de cette chaire est un chercheur formé en Amérique du Nord fort, d’une vaste expérience en travail de champ ».

La notion de « chaire » est également utilisée dans le cadre de la religion, en particulier le christianisme. À ce titre, chaire est synonyme de « cathèdre », c’est-à-dire, le siège liturgique de l’évêque dans sa cathédrale ou dans son église. Par ailleurs, la chaire est une prédication religieuse (l’acte de prêcher ou l’homélie, ressemblant à un sermon) ou encore une sorte de tribune dans un temple ou dans une église, destinée à cette prédication. Ce terme se dit aussi de l’ensemble des prédicateurs.

Les chaires étaient en usage au Moyen âge et à la Renaissance. Il s’agissait de sièges en bois, formant souvent coffre, dont les dossiers et les accotoirs étaient pleins.



top