search
top

Définition de carnet de terrain

Le carnet de terrain est un instrument utilisé par les chercheurs pour noter les données recueillies susceptibles d’être interprétées. En ce sens, le carnet de terrain est un outil permettant de systématiser les expériences pour pouvoir analyser les résultats par la suite.

Chaque chercheur a sa propre méthodologie pour mener son carnet de terrain. Ce dernier peut comprendre des idées développées, des phrases isolées, des transcriptions, des cartes (ou des plans) et des schémas, par exemple. Ce qui compte, c’est qu’il puisse « basculer » dans son carnet tout ce qu’il observe ou remarque lors de ses recherches dans le but de les interpréter plus tard.

Évidemment, les notes prises dans le carnet de terrain ne correspondent pas forcément à la réalité en soi, mais plutôt à ce qui est réel aux yeux du chercheur, ainsi que ses perceptions et sa cosmovision. La subjectivité est mise en jeu à partir du moment où il prend ses propres notes, et non pas que lorsqu’il les interprète. Or, il y a lieu de dire que, même si deux chercheurs travaillent ensemble sur le même thème, les carnets de terrain de chacun d’entre eux seront différents.

Les spécialistes recommandent que le carnet de terrain soit divisé en deux colonnes. Ainsi, le chercheur peut inclure, d’un côté, tout ce qui concerne les observations qu’il engage et, de l’autre, ses remarques (opinions ou avis) ou ses conclusions. Par ailleurs, il est recommandé au chercheur de se réunir avec ses camarades, en fin de journée, pour qu’ils partagent des idées entre eux et qu’ils échangent des impressions s’avérant utiles pour le carnet.

Nous retiendrons que le carnet de terrain est la toute première démarche des essais, des réflexions et des livres sur la recherche concernée.



top