search
top

Définition de bouddhisme

Le bouddhisme est essentiellement une religion non-théiste, mais représente aussi une philosophie, une méthode d’entrainement spirituel et un système psychologique. Il a été développé à partir des enseignements du Buddha Siddharta Gautama, qui a vécu au Nord-est de l’Inde au Ve siècle avant Jésus-Christ.

Le buddha est un concept qui définit cet individu ayant réussi à s’éveiller spirituellement et qui mène un bonheur libre de souffrance. Il y a lieu de souligner que Buddha n’est pas un être surnaturel, un prophète ni un dieu.

Le bouddhisme ne fait pas de postulats concernant un Créateur et ses enseignements ne sont pas stipulés comme des croyances ou des dogmes, le but étant que ce soit les propres pratiquants à les constater par eux-mêmes pour ensuite les intérioriser.

Le propos du bouddhisme est d’élimer les sentiments d’insatisfaction vitale (dukkha), produite par l’anxiété (entendue comme soif, désir ou avarice). Celle-ci, à son tour, est le résultat d’une perception équivoquée sur la nature de la vie, l’existence et l’étant.

L’éradication de cette situation a lieu dès lors que l’individu s’éveille et acquière une compréhension profonde de la réalité et de l’étant (l’illumination). Pour parvenir à cet état, le bouddhisme prévoit plusieurs techniques pour développer la méditation et atteindre la sagesse.

Il faut souligner que le bouddhisme ne se trouve pas organisé en hiérarchie verticale (par exemple, il n’y a pas de leader comme le Pape dans le catholicisme). L’autorité religieuse se trouve dans les textes sacrés du Buda et dans l’interprétation que font les maîtres et les moines.



top