search
top

Définition de bonté

Bonté est la qualité de ce qui est bon, un adjectif désignant ce qui est utile, agréable, souhaitable, plaisant ou amusant. Une personne ayant de la bonté est donc quelqu’un qui a une véritable tendance à être bienveillant (à faire du bien aux autres).

Pour la philosophie, le bien est la valeur attribuée à l’action d’une personne. Le bien incite ce qui est souhaitable depuis l’empathie (la capacité de ressentir ce que l’autre puisse ressentir).

Le concept de bien est tautologique, étant donné que ce qui est bien est bon voire positif. Ceci-dit, sa définition demeure redondante. La bonté est la capacité d’être charitable et compatissant. Par exemple : « Grâce à la bonté d’Isabel, les enfants ont de nouveaux vêtements » ; « Pierre a un grand cœur, c’est un homme plein de bonté».

Il y a lieu de mentionner que le bien a besoin de son opposé, le mal, pour être apprécié. Ainsi, si le fait de donner des vêtements dont on ne se sert plus est bien, c’est parce que ce n’est pas bien (c’est mal) de jeter des vêtements à la poubelle sachant qu’il y a des personnes qui n’ont pas de quoi s’habiller.

Au fil de l’histoire, certaines personnes ont réussi à personnifier la bonté, pour ainsi dire. Nous citerons, par exemple, le cas de Mère Teresa de Calcutta, qui a reçu le Prix Nobel de la Paix en 1979 et qui a été béatifiée par le Pape Jean-Paul II en 2003 grâce à ses bonnes actions au nom des pauvres en Inde.

La notion de bonté, par ailleurs, permet également d’établir une formule de politesse pour désigner l’amabilité d’une personne par rapport à une autre : « Ayez la bonté de vous approcher pour que je vous montre les papiers ».



top