search
top

Définition de bile

La bile est un fluide de couleur jaunâtre qui est sécrété par le foie des vertébrés. Il s’agit d’une substance liquide qui agit sur la digestion, agissant comme un agent émulsifiant des acides gras.

La bile contient 97 % d’eau et les 3 % restants consistent en des sels biliaires (comme le taurocholate de sodium et le glycocholate de sodium), des protéines, du cholestérol et des hormones. Il appartient au foie de sécréter la bile en continu : cette bile est utilisée dans le processus de digestion ou est stockée dans la vésicule biliaire. La production de bile dans le cas de l’être humain est d’environ 1 litre par jour.

Lorsqu’on mange, la bile sort de cette vésicule et arrive dans l’intestin, où elle se mélange avec les graisses des aliments. Les matières grasses sont dissoutes par les acides biliaires et deviennent une partie du contenu de l’intestin. Une fois dissoutes, les enzymes pancréatiques et celles de la muqueuse intestinale se chargent de la digestion des graisses.

Cela signifie que la bile aide les graisses à être absorbées par l’intestin grêle, raison pour laquelle elle nécessaire à l’absorption des vitamines liposolubles (vitamines A, D E et K).

La bile aide également à excréter la bilirubine, à neutraliser les acides en excès de l’estomac, à éliminer les germes (ou microbes) qui rentrent dans l’organisme (par la nourriture) et est utile à la détoxification de l’excès d’alcool et de certains médicaments.

Parmi les troubles associés à la bile, nous retiendrons la possible formation de calculs biliaires (lorsque le cholestérol s’accumule dans les masses de la vésicule biliaire) et les problèmes intestinaux causés par le manque de bile (car les graisses, n’étant pas digérées, sont excrétées).



top