search
top

Définition de biais

Biais peut être simultanément un adjectif et un nom commun, qui désigne ce qui est oblique, tordu ou détourné. Ce terme est donc employé pour faire allusion à toute chose coupée en oblique (au sens réel ou figuré), tordue ou écartée voire différente.

Outre le côté oblique ou détourné, le concept prend aussi un sens symbolique pour mentionner une tendance ou une inclinaison s’éloignant de ce qui est standard.

Par exemple: « Les mesures annoncées par le gouverneur ont un biais autoritaire indéniable», « Sa pensée révèle un biais fasciste qui l’a certainement acquis lors de son service militaire », « Le film a un biais homosexuel qui l’a rendu populaire au sein de la communauté gay ».

La notion de biais est très courante dans la psychologie. Un biais cognitif est une caractéristique du sujet qui a tendance à penser de façon erronée, et qui a une incidence sur le traitement de l’information. Ces biais forment le jugement cognitif (les distorsions qui affectent la manière de percevoir la réalité).

Le biais rétrospectif est celui qui consiste à modifier, une fois l’évènement survenu, le souvenir sur l’opinion préalable en faveur du résultat final. Le biais de faux consensus, par ailleurs, a lieu lorsque la personne est persuadée que ses propres opinions et croyances (y compris ses attributs négatifs) sont soutenues ou partagées par la plupart des gens.

Dans le domaine de la statistique, le biais statistique est une erreur qui se détecte dans les résultats d’une étude et qui se doit à des facteurs tels que la collecte, l’analyse, l’interprétation ou la révision des données.

Puis, l’expression « par le biais de » est synonyme de « moyennant » ou « au moyen de ».



top