search
top

Définition de banque centrale

Banque est un terme qui admet plusieurs significations. Cette fois, ce qui intéresse, c’est la définition de banque en tant qu’institution financière dont le rôle est de gérer l’argent. Ces institutions, qui ont émergé à la Renaissance, sont chargées de fournir des services tels que des prêts ou des titres de participation.

Centrale, d’autre part, se dit de ce qui est en rapport avec le centre ou qui lui appartient. Ce concept peut se référer à quelque chose de fondamental ou d’essentiel, l’espace où sont coordonnées les actions ou ce qui est au milieu ou au centre de quelque chose.

La banque centrale, par conséquent, est un type de banque agissant comme l’entité responsable de la politique monétaire d’une nation ou d’un ensemble de nations. Par ses caractéristiques, cette banque a un fonctionnement assez différent des autres : elle interagit avec l’état et avec les autres banques et pas avec des clients individuels/particuliers, par exemple.

Dans certains pays, la banque centrale est une entité indépendante du gouvernement du pays auquel elle appartient. Il s’agit d’un établissement public régi par des statuts et des lois dont les bénéfices sont visés à l’État.

L’une des fonctions les plus importantes d’une banque centrale est l’émission de la monnaie légale (en effet, elle est la seule entité habilitée à ce sujet). La banque centrale gère également les taux d’intérêt (pour maintenir la stabilité des prix et protéger la valeur de la monnaie), autoriser des prêts aux banques commerciales ou aux États, prémunir les réserves d’or et des devises et conseiller le gouvernement en matière économique et financière.



top