search
top

Définition de autisme

L’autisme est un repli pathologique de la personnalité sur soi-même. Pour la psychiatrie, il s’agit d’un symptôme schizophrène qui consiste à rapporter à la propre personne tout ce qui se passe autour d’elle. En médecine, l’autisme est un syndrome enfantin caractérisé par l’incapacité congénitale d’établir le contact verbal et affectif avec autrui. L’autiste a besoin de préserver son entourage absolument stable.

Autrement dit, l’autisme est un trouble du développement du cerveau qui détériore la communication et l’interaction sociale des personnes, occasionnant un comportement restreint et répétitif.

Normalement, les caractéristiques de l’autisme apparaissent pendant les trois premières années de l’enfance et continuent tout au long de la vie. Quoiqu’il n’existe ni de cure ni de solution définitive, un soin approprié aide à promouvoir un développement relativement normal, dans la mesure où il minimise tous comportements considérés inadéquats.

Les statistiques signalent que l’autisme atteint entre deux et dix personnes sur 10.000 habitants, d’après le critère de diagnostic utilisé. Ce trouble atteint quatre fois plus les hommes que les femmes. Bien que l’on ignore les causes dans la plupart des cas, beaucoup de spécialistes considèrent que l’autisme est le résultat d’un quelconque facteur environnemental qui interagie avec une susceptibilité génétique.

L’autisme se présente de façon plus ou moins intense: les formes les plus légères, telles que le syndrome d’Asperger, peuvent être imperceptibles et sont souvent confondues avec la timidité ou l’excentricité. Par contre, les cas les plus sévères incluent une absence totale de langage (la parole) et un comportement extrêmement répétitif, autodestructeur et agressif.



top