search
top

Définition d’assurance-vie

L’assurance-vie vise garantir la protection des personnes que l’assuré a à son compte. S’il décède, ses bénéficiaires ou ses héritiers ont le droit à une indemnisation.

Cette indemnisation prend le nom de capital assuré et peut être payée d’une seule fois ou sous forme de rente. En général, les bénéficiaires sont les membres de la famille de l’assuré, mais il est également possible que ce soit ses associés ou ses créanciers.

Les assurances-vie peuvent être classées suivant leur durée (temporaires/certaines ou pour le reste de la vie/viagères), leur type de prime (prime nivelée, où le paiement est constant, et la prime à risque, où elle augmente suivant l’âge de l’assuré) ou le nombre d’assurés couvrant la police d’assurance (assurances individuelles, collectives voire plus).

Les compagnies d’assurances affirment que, grâce à la combinaison de la prévision et de la solidarité du système, l’assuré obtient une couverture immédiate à d’importants montants, même lorsque les apports individuels sont réduits.

Dans certains pays, comme les USA, l’assurance-vie n’est pas qu’une source de remplacement de rendements étant donné qu’elle permet aussi de payer le solde de l’hypothèque ou d’autres dettes au moment du décès de l’assuré ; payer les impôts de succession ; payer les dépenses des funérailles ; pourvoir des fonds pour l’éducation des enfants/descendants ; voire faire des donations de charité.

Par ailleurs, l’assuré peut bénéficier de certaines polices en vie, par exemple en complémentant la jubilation (lorsque quelqu’un paye son assurance-vie pendant de nombreuses années et arrive à sa vieillesse sans avoir à s’inquiéter avec le bien-être économique de sa famille).



top