search
top

Définition de art oratoire

Oratoire est un adjectif qui provient du vocable latin oratorĭa et qui est lié à l’art de parler avec éloquence. L’art oratoire a pour but de persuader; on ne doit donc pas la confondre avec la didactique (qui cherche à enseigner et à transmettre des connaissances) ni avec la poésie (dont le but est de procurer du plaisir par le biais de l’esthétique).

L’art oratoire se veut donc de convaincre les personnes à agir d’une manière donnée ou à prendre une décision. Par exemple: « L’oratoire du vendeur m’a convaincu, et j’ai fini par ramener trois paires de chaussures », « Mon oncle est très doué en oratoire, c’est pour cela qu’il travaille dans le domaine des relations publiques ».

Il est difficile de préciser la date exacte à laquelle l’art oratoire est surgi en tant qu’art de parler en public. Les historiens croient que ses origines, en tant que technique du discours, sont en Sicile bien que ce soit les Grecs à l’avoir élevé en tant qu’instrument de prestige et de pouvoir politique.

Socrate, par exemple, fut le fondateur d’une école d’art oratoire à Athènes qui cherchait à former des hommes instruits et orientés par des idéaux éthiques pour assurer le progrès de l’État. En revanche, certains fonctionnaires faisaient appel aux services des logographes (ceux qui rédigeaient les discours).

Les Romains, eux aussi, perfectionnaient l’art oratoire malgré le fait d’avoir perdu son utilité politique à l’égard d’un contexte dominé unilatéralement par l’empereur. Au fil du temps, l’art oratoire s’est étendu dans de nombreux genres. Cette technique a été adoptée aussi bien par la politique (pour convaincre les électeurs) que dans le cadre judiciaire (pour présenter des plaidoiries) et l’activité commerciale (pour promouvoir les ventes).



top