search
top

Définition de argent

L’argent est un moyen de change, le plus souvent matérialisé sous la forme de billets et de pièces de monnaie, qui est accepté par une société pour payer des biens, des services et toute sorte d’obligations. C’est donc un instrument de paiement. Son origine étymologique nous renvoie au vocable latin denarius, qui était le nom de la divise utilisée par les romains.

L’argent rassemble trois caractéristiques basiques: il s’agit d’un intermédiaire dans les échanges, qui est facile à stocker et à transporter; c’est une unité de compte, dans la mesure où elle permet de mesurer et de comparer la valeur des produits et des services qui sont assez différents les uns des autres; et c’est une réserve de valeur, qui permet de faire des économies (plans d’épargne, etc.).

Le développement de l’argent a permis l’expansion du commerce sur une vaste échelle. Autrefois, le troc était le système commercial par excellence: les produits étaient échangés les uns contre les autres (des pommes contre du blé, des vaches contre du maïs, etc.), ce qui rendait difficile la tarification ainsi que la logistique (le transport). En revanche, grâce à l’argent, le commerce s’est simplifié.

Il y a lieu de souligner que la réelle valeur de l’argent n’est pas celle qui est sur le papier des billets ni sur le métal de la monnaie en question, étant donné qu’elle n’est valable qu’après l’aval et la certification de l’entité émettrice (la Banque Centrale, par exemple). Par ailleurs, l’argent fonctionne par un pacte social (il est accepté par tous les intégrants de la société).

De nos jours, l’argent peut être crée suivant deux procédures: l’argent légal, soit celui qui est produit par la Banque Centrale par le biais de l’impression de billets et le monnayage, et l’argent bancaire (dépôts, virements, etc.), développé par les banques privées moyennant des annotations sur les comptes des clients.



top