search
top

Définition d’anarchie

L’anarchie est un concept issu de la langue grecque et qui mentionne l’absence du pouvoir public. Dans une telle situation, la position de l’État devient fragile, lui qui n’est plus en mesure d’exercer le monopole de l’usage de la force.

L’anarchie survient donc lorsqu’un gouvernement ne parvient plus à appliquer la loi sur son territoire en raison d’un bouleversement politique, d’un conflit institutionnel ou d’une crise sociale. Parfois, les citoyens ne connaissent même pas le pouvoir du gouvernement en question, ce qui gère le chaos. Ainsi, la notion d’anarchie est également utilisée dans le langage courant comme synonyme de vacarme, désordre ou chaos.

Exemples : « L’opposition a demandé au président de faire appel à l’armée pour mettre fin à l’anarchie », « Les gens sont fatigués de vivre sous l’anarchie et sans règles claires », « Depuis que la directrice a démissionné, cette école est devenue une véritable anarchie. »

La doctrine politique qui défend l’anarchie est l’anarchisme. Les anarchistes sont favorables à une forme d’organisation sociale qui dispense l’état dans la mesure où ils ne croient pas à la domination de l’homme sur l’homme. À cet effet, ils encouragent les institutions qui se forment par le libre accord des citoyens, sans usage de la force.

Le symbole de l’anarchie est la lettre A entourée d’un cercle. Ce cercle représente l’unité et l’équilibre de l’ordre naturel, sans la nécessité d’un ordre vertical. Un autre symbole de l’anarchisme est le drapeau noir. Ici, la couleur uniforme représente l’unité et le noir reflète la pureté de l’idéal car il ne peut pas se salir ni se tacher.



top