search
top

Définition de aire

Du latin arĕa, le concept d’aire désigne un espace de terre qui est compris entre certaines limites. Autrement dit, il s’agit de l’espace borné par certaines caractéristiques géographiques, zoologiques, économiques ou d’autre sorte.

Le mot aire est également employé comme synonyme de terrain, dans la mesure où il s’agit d’un champ d’action, d’une zone ou d’un domaine. Par exemple: « L’accès à l’aire de jeu est réservé aux membres du club de tennis » ou « Je suis incapable de répondre à cette question. Mon aire culturelle n’a rien à voir. »

En géométrie, l’aire est la surface comprise à l’intérieur d’un périmètre (ou la mesure de la superficie d’une figure géométrique), dont l’unité de mesure la plus connue est le mètre carré. Il existe de nombreuses formules pour calculer l’aire des différentes figures, telles que les triangles, les quadrilatères, les cercles et les ellipses.

Par aire de repos on entend toute surface de terrain réservée aux véhicules circulant sur une autoroute pour s’y reposer lors d’un long voyage. Elle permet au conducteur de faire une pause que ce soit pour faire une sieste (car le sommeil est dangereux au volant), pour se détendre un peu, pour manger, pour des fins de ravitaillement ou pour passer un coup de fil (l’usage du téléphone portable en conduisant est déconseillé, voire puni par la loi, à cause de la concentration). De même, faire une pause permet au moteur du véhicule de refroidir un peu.

Dans le domaine du bâtiment et de l’architecture, l’aire est un sol préparé (en général, une surface plane), avec ou sans revêtement : l’aire d’un plancher, d’un bassin, d’une maison, etc.



top