search
top

Définition de agora

Le mot agora désignait, à l’époque grecque classique, la principale place publique des villes (dites les cités) ou le centre administratif, religieux ou commercial, siège de l’assemblée du peuple. Au fil du temps, le terme s’est étendu aux lieux ou centres de réunion et/ou de discussion et surtout l’emplacement du marché.

L’agora surgit suite à la chute de la civilisation mycénienne et se constitue comme un centre culturel, politique et commercial de chaque ville. L’Agora d’Athènes, où les habitants se réunissaient pour discuter leurs problèmes, fut l’une des plus importantes. Aujourd’hui, il s’agit du seul édifice de la Grèce Antique qui conserve encore sa toiture originale.

La ville espagnole de Valence a construit une Ágora au cours des années 2008 et 2009. Il s’agit d’une place couverte appartenant au complexe architectural de la Cité des Arts et des Sciences, ayant étant dessinée par le célèbre architecte Santiago Calatrava.

Par ailleurs, l’Agorisme est une philosophie anarchiste qui exalte l’agora comme une forme de concrétion de l’anarchie. D’après cette conception, l’agora constitue un réseau de commerce volontaire, avec des entrepreneuriats par action directe. Ainsi, les entreprises privées pourraient remplacer l’État, et les relations contractuelles annuleraient les relations de pouvoir.

Enfin, Agora est le titre d’un film réalisé par l’Espagnol Alejandro Amenábar, qui est sorti en 2009, où Rachel Weisz joue le rôle principal. Ce film a pour thème la vie d’Hypatie d’Alexandrie, mathématicienne et philosophe à la fois ayant été assassinée en l’an 415.



top