search
top

Définition d’adulation

L’adulation, du latin adulatĭo, est l’action et l’effet d’aduler (flatter, faire ou dire ce qu’on trouve qui fera plaisir aux autres). L’adulation est généralement intéressée, dans le but d’obtenir un avantage ou une reconnaissance. Exemples : « Marion n’arrête pas d’aduler son chef dans l’espoir d’être augmentée », « Les prix sont remis sur la base du mérite : l’adulation ne m’intéresse pas », « L’adulation a porté ses fruits et la femme a fini par embaucher le jeune homme ».

L’adulation, également connue sous le nom de flatterie, est la louange qui n’a rien à voir avec le respect ni avec le véritable mérite. Si une personne se croise avec un joueur de football dans la rue et lui dit qu’il l’admire pour son talent, il ne s’agit pas d’une flatterie, mais d’un accueil sincère et affectueux. Par contre, si un homme dit à un ami qu’il le considère comme une grande personne qui se caractérise par sa solidarité parce qu’il s’attend à ce qu’il invite à dîner chez lui, il s’agit d’une question d’adulation étant donné que cette flatterie est une ruse pour sensibiliser l’autre.

Généralement, les exemples les plus flagrants d’adulation ont lieu dans les hautes sphères du pouvoir. Les monarques, les présidents et les dirigeants ont souvent des flatteurs qui passent la vie à énumérer leurs vertus, afin de gagner des faveurs de la part de ceux qui commandent. L’adulateur estime qu’en ayant la sympathie de celui qui détient le pouvoir, celui-ci le prendra en compte pour la distribution de cadeaux ou, au moins, pour éviter d’éventuelles sanctions.



top