search
top

Définition de acculturation

L’acculturation est un processus qui implique la réception et l’assimilation d’éléments culturels d’un groupe humain par un autre. Ainsi, un peuple acquière une nouvelle culture ou certains aspects de celle-ci, généralement en détriment de la propre culture et de façon involontaire. Règle générale, la colonisation est la cause externe d’acculturation la plus commune.

Les processus d’acculturation ont plusieurs niveaux de destruction, survie, domination, résistance, modification et adaptation des cultures natives suite au contact interculturel. Cette dynamique englobe l’intériorisation, la mise en valeur et l’identification des valeurs culturelles.

L’acculturation peut être menée par l’influence d’un courant idéologique systématique, consistant et persistant, bien que dans les processus les plus simples c’est la culture qui finit par s’imposer par la force de la majorité par rapport à une autre culture.

Certains experts font la différence entre l’acculturation d’un individu (dite transculturation) et d’un groupe humain. Le concept a également donné lieu aux débats face aux sociétés multiculturelles modernes, où les enfants de familles immigrées sont motivés à acquérir la culture dominante mais aussi à en savoir plus sur la culture familière.

D’autres notions liées à l’acculturation sont le syncrétisme (un système philosophique intégré par des éléments survenant de l’union et de la conciliation de doctrines distinctes), l’enculturation (le processus par lequel une culture établie est enseignée à une personne avec la répétition de ses normes et de ses valeurs acceptées) et la communication interculturelle (analysée par de différentes disciplines, comme l’anthropologie, la psychologie et les sciences de la communication sociale).



top