search
top

Définition de abus d’autorité

L’abus consiste en l’usage excessif, injuste, inconvénient ou impropre de quelque chose ou de quelqu’un. L’autorité, par ailleurs, est le pouvoir, la puissance et la faculté de celui ou celle qui gouverne ou qui exerce le commandement.

Or, on peut dire que l’abus d’autorité a lieu lorsqu’un supérieur ou un dirigeant dépasse toute mesure dans l’exercice de ses fonctions par rapport à un subordonné ou un dépendant.

Il y a abus d’autorité à partir du moment où la personne ayant accès à un poste de travail se sert des fonctions qui lui ont été attribuées pour satisfaire ses intérêts personnels au lieu de s’acquitter de ses réelles obligations.

D’autre part, les forces de sécurité exercent l’abus d’autorité quand elles exagèrent et s’excèdent dans l’usage de la violence ainsi que dans leur mission. Ce genre d’abus arrive quand la police arrête quelqu’un sans justification et sans même lui donner la possibilité de s’exprimer ou de se défendre. Dans ces cas, il peut s’agir également d’abus de pouvoir ou d’abus de la force.

Face à de telles situations, les plaintes en matière d’abus d’autorité sont généralement portées par les organisations non gouvernementales chargées de la défense des droits humains.

Pour le droit pénal, l’abus d’autorité est tout abus commis par quelqu’un ayant des pouvoirs publics qui, dans le cadre de sa gestion, réalise des actes non conformes aux devoirs imposés par la loi, dont les conséquences portent préjudice matérielle ou morale aux personnes.



top